Zyprexa et Abilify.

 

Deux antipsychotiques de dernière génération.

Traitement de la schizophrénie et des croyances.

Et si ne vous croyez pas aux contenus des notices pharmaceutiques, alors n'allez plus chez votre médecin, la S.S. vous en remerciera. 
 

Notices d'utilisation.

 

ZYPREXA – Aripiprazole - Laboratoire ELI-LILY.

Zyprexa est utilisé pour traiter une maladie qui s'accompagne de symptômes tels que voir, entendre ,  sentir les choses qui n'existent pasavoir des croyances erronées , une suspicion inhabituelle, et un retrait affectif et social.

 

ABILIFY – Olanzapine - Laboratoire BRISTOL-SQUIB.

Abilify est utilisé pour traiter une maladie caractérisée par des symptômes tels que le fait d'entendre, de voir, de sentir les choses qui n'existent pas, d'avoir une suspicion inhabituelle, d'avoir des croyances erronées, un discours et un comportement incohérents et un retrait affectif et social.

 

Notices => http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Zyprexa.htm

 

Les voix du ciel: « Des chercheurs ont localisé une zone du cerveau d'où proviennent les "voix" qui hantent des malades atteints de schizophrénie et les ont partiellement fait taire grâce à un traitement par impulsions magnétiques. » 

Les vénérateurs de Jeanne d’Arc –et ceux qui croient en les communications prophétiques d'avec l’au-delà- vont être mécontents.

=> http://www.atlas-yoga.com/fr/enseignement-de-vie/la-serotonine/

Vos saints vénérés et consorts -dont les religions vous font la promo pour mieux vous asservir- sont tous dans cette définition. La religion est bien une épidémie mentale, la contenir hors de l’espace public est un devoir de salubrité mentale.

Existe-il des croyances vraies qui seraient des certitudes ?  

Les identiques perceptions de ceux que vous vénérez et qui sont le fond de commerce de vos religions.

 

La schizophrénie est la seule maladie, celle du désastre de nos nombreux jeunes, nommée au rang de culture religieuse et bien évidemment avec ses lieux de culte réclamés avec ferveur et qui sont les hauts lieux du tourisme. Une architecture splendide on se dirait dans le cerveau d'un schizophrène.

 

Schizo, aide-toi tout seul => http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Preliminaire.htm

 

Mais on s'en passerait bien, nous qui demandons un peu plus d'aide pour nos malades, notamment -en complément des médocs- quelques séances de relaxation pour appaiser leurs souffrances.

Mais ne dites rien vous feriez désordre, ce n'est pas grave ce ne sont que des jeunes.

Et nous parents comme des cons dans l'enfer quotidien. 

 

On est tous soit en névrose, soit en psychose et la schizophrénie est l'extrémité de la psychose, un constat qui fait comprendre les croyances.

 

Sérotonine, la molécule de la foi (régulée par les antipsychotiques de dernière génération).

De là à supposer que les expériences mystiques naturelles puissent être provoquées par la sérotonine, il n'y avait qu'un pas. Un pas franchi en 2003 par Jacqueline Borg. Cette neurobiologiste de l'université Karolinska de Stockholm a pu établir, en scrutant le cerveau de quinze volontaires, que la propension à la religiosité dépend du taux de sérotonine.

 

Ce qu'ils en pensent  => Citations   Farceurs de schizophrènes ! => Etait-il  

 

HELP ON N'EN PEUT PLUS

30 années dans celle de mon fils ; religions arrêtez de brouiller l'écoute de nos souffrants, l'illusion religieuse ajoute du désordre à l'hallucination psychotique. 

Comprendre de quoi on parle dans cette maladie du désastre.

SCHIZOPHRENIE - L’ENVERS DE LA VIE - ISBN : 2414007567

Mon document du désordre : http://schizophrenies.monsite-orange.fr

Pourquoi a-t-on affublé cette maladie d’un tel nom ?

Définition d’Eugen Bleuler (1857–1939) littéralement «esprit fendu» - schizein = fendre - phrên = esprit.

En clair ce sont des fêlés, des fous.

Et bien non, c’est le contraire, un cerveau hyper connecté où toute l’information mémorisée entre en collision, ce qui s'accompagne d'une perte du contact avec la réalité, de délires ainsi que de modifications de la pensée. Ce terme schizophrénie ainsi que sa définition sont obsolètes et donc un repoussoir envers nos souffrants.

Les fous et les vénérés, une scission qui arrange les bien-pensants et leurs laisse à penser qu’une barrière séparative est effective entre les délires psychotiques et leurs vérités religieuses.

La schizophrénie doit changer de nom et devenir un état fonctionnel et non une maladie.

La schizo n’est pas une réelle maladie mais un état de perceptions d’irréalités suivi de délires d’imagination ; et si vous croyez qu’un mec peut marcher sur l’eau, il serait temps de vous interroger donc comprendre ce qu'est un délire imaginatif.

Religiophobie, un grand pas de santé mentale ; tout autre combat est bien illusoire.

Comprendre la schizo, c’est facile : « Si JC avait pris ses médocs il serait resté le fils de ses parents. »

=> Alors vivre ensemble ? 

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.