Supercherie.

 

De la croyance à la connaissance : la vraie fausse vérité

www.agoravox.fr/actualites/religions/article/de-la-croyance-a-la-connaissance-131219

La croyance érigée en vérité au service du pouvoir :

Depuis la nuit des temps, croire a été le propre de l'homme, et l'humanité s'est ainsi fondée sur des croyances. Durant  les siècles du pouvoir hégémonique de l'église, la supercherie consistait à « faire croire » qu'il s'agissait de la « parole de Dieu ». Imparable.

À l'époque de Galilée, la seule vérité en vigueur était « la parole de Dieu ». Or, jamais personne ne l'a entendu prononcer un seul mot, celui-là. Ceux qui prétendent le contraire sont des imposteurs. Normal, Dieu – si toutefois on croit qu'il existe – ne parle pas.

Durant la période de l'inquisition, un hérétique qui osait dénoncer une vérité divine était brulé vif sur la place publique. La vérité sur laquelle le pouvoir politique fondait sa légitimité était ladite parole de Dieu évoquée ci-dessus. On ignore si les Souverains y croyaient, mais le peuple oui. En tout cas suffisamment pour s'y soumettre. Remettre en cause cette vérité était un blasphème, passible de la peine de mort.

Le procédé est très dissuasif, à n'en pas douter.

Aussi, parce que l'être humain est en quête d'illusions, la réussite d'un homme politique dépend avant tout de son talent d'illusionniste.

Dieu n'écrit, ni ne parle à personne.

Si vous croyez qu'à l'origine ce sont des voix célestes qui ont parlé aux «prophètes», vous seriez dans  la zone rouge de la psychiatrie.

Et vous dans vos rêves et cauchemars, qui vous parle, qui vous montre ?

=> Hallucinations religieuses.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Commentaires (2)

schizo-non
PS: ce n'est pas moi qui ait écrit ce commentaire. Certainement un schizo qui s'ingnore.
schizo-non
Je suis tristement schizophrène : j'ai une tendance fixiste et bornée à dire haut et fort que ceux qui ne pensent pas comme moi sont schizophrènes. J'ai une tendance mégalomaniaque, je me cite excessivement (je base mon site sur mon site et mon ancien blog); et je cite d'autres personnes qui ne partagent pas mon avis, mais de façon tronquée pour qu'on pense qu'ils partagent mon avis.

Aidez-moi, je défends des idées que je n'arrivent pas à appliquer à moi-même, alors que j'en ai besoin!

Maurice CHAMPION

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.