Sophia Aram.

Crise de foi : cause toujours…  

« Puisque les religions nous considèrent toujours comme leurs " sujets " nous avons le droit, à notre tour, d'en faire le sujet de notre nouveau spectacle... »

 

Parler des religions -en bien ou par ses travers- c'est donner une légitimité à leurs délires psychotiques.

Crise de schizophrénie : quel spectacle !!!

         Schizophrénie hallucinatoire.

         Délires mystiques.

         Prophètes et gourous.

         Croyances.

         Religions : une maladie universelle déclinée par « culture ».

 

23% des schizophrènes ont des délires mystiques : pseudo-relations avec l'au-delà.

La prévention à tous les jeunes est un devoir de santé mentale. 

Que les acteurs médicaux, politiques et religieux se mettent autour d'une table et définissent les différences entre les relations dites «mystiques» venant de l'au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d'avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, qu'elles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures...

 

=> Hallucinations religieuses.

Libérons cette « liberté » de croire, l'obstacle à la prévention de cette maladie.

<= Retour au Sommaire.

 

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.