Religions orientales.

Méditation, cannabis et schizophrénie.

La porte d’accès aux schizophrènes illuminés. 

 

Pablo Xavier raconte son combat contre la schizophrénie.

www.24heures.ch/vaud-regions/Schizophrene-a-20-ans-Je-pensais-que-c-etait-Dieu-qui-me-parlait/story/14893057

Il a alors 20 ans. Épris de spiritualité, il s’envole pour l’Inde.

Et se plonge, à son retour, dans la méditation à haute dose. C’est alors que «le délire» commence. «J’entendais une voix. Je me disais que c’était Dieu qui me parlait. Que je devais l’écouter pour atteindre l’illumination.»

Les symptômes s’aggravent au fil des mois. Les voix lui ordonnent de tourner à gauche dans la rue, d’arrêter de manger de la viande ou de rester cinq minutes sous une douche glacée. Il s’exécute.

 

Inde : cannabis et religion.

http://www.cannabizz.com/cannabis/religion.php

L’hindouisme.

Le dieu Shiva passe pour avoir "ramené le cannabis de l’Himalaya pour la joie et l’illumination des hommes". Les prêtres "saddhu" parcourent l’Inde et le monde en partageant le "chillum", une pipe remplie de cannabis, auquel ils mélangent parfois d’autres substances.

 

Le bouddhisme.

A partir du 5ème siècle avant J.-C., les bouddhistes ont pratiqué un usage rituel du cannabis ; les rites d’initiation et les expériences mystiques s’appuyant sur le cannabis sont monnaie courante dans beaucoup de sectes bouddhistes chinoises.

D’après une ancienne tradition bouddhique, Siddharta lui-même (le futur Bouddha) n’aurait rien consommé sinon du chanvre et des graines de cannabis pendant les six années qui ont précédé son illumination et la révélation de sa mission.

 

Ce que j’ai compris :

-       Les schizophrènes « négatifs » ont un excès de dopamine.

-       Les schizophrène « positifs » ont un excès de dopamine et  de sérotonine d’où les hallucinations extériorisées mais aussi les sensations fortes intériorisées.

 

-       On sait aussi que la prière ou la méditation baisse sensiblement  le taux de dopamine mais augmente le taux de sérotonine, alors la méditation ne convient pas aux « positifs » et accroit leurs perceptions.

 

La sérotonine et la dopamine.

La sérotonine est un neurotransmetteur présent dans le cerveau qui régule de nombreuses fonctions vitales de l’organisme dont la thermorégulation, le sommeil, la tension et l’humeur.

La dopamine n’est pas un neurotransmetteur très commun dans le cerveau. Les neurones qui en produisent ne représentent guère plus de 0,3 % des cellules du cerveau. Ces neurones jouent néanmoins un rôle essentiel dans plusieurs de nos comportements. Un excès de dopamine dans certaines régions du cerveau, est à l’origine des terribles symptômes associés à la schizophrénie.

 

La spiritualité augmente le taux de sérotonine et diminue le taux de dopamine

Un article intéressant : Sérotonine, molécule de la foi.

Les expériences mystiques.

Extrait : De là à supposer que les expériences mystiques naturelles puissent être provoquées par la sérotonine, il n’y avait qu’un pas. Un pas franchi en 2003 par Jacqueline Borg. Cette neurobiologiste de l’université Karolinska de Stockholm a pu établir, en scrutant le cerveau de quinze volontaires, que la propension à la religiosité dépend du taux de sérotonine.

 

Les expériences aux frontières de la mort.

Ou apparition du «Paradis», seraient en réalité dues à une production de DMT, (analogue à la sérotonine)… De nombreuses personnes ont relaté leurs expériences supposées. Vision d’un tunnel lumineux menant dans l’autre vie, la rencontre avec des «elfes mécaniques en mutation», d’autres font état de communication avec des intelligences non humaines.

 

Le cannabis.

Il entraîne une importante libération de sérotonine.

Une nouvelle étude en neurobiologie a montré qu’une forme synthétique de THC, l’ingrédient actif dans le cannabis, est un antidépresseur efficace à faibles doses. Cependant, à plus fortes doses, l’effet s’inverse et peut en fait aggraver la dépression et d’autres troubles psychiatriques, comme la psychose.

Prévenir, expliquer, comprendre, se soigner.

=> Prévention absente.

Va-t-on en terminer avec tous les vendeurs d’illusions.

Va-t-on en terminer avec tous les propagateurs de cette maladie.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.