Prévention.

La prévention manquante à tous les jeunes, c'est simple.

 

C'est seulement faire comprendre que lorsque l'on entend des voix, on n'est pas prophète mais schizophrène ; et c'est rétroactif...

 

Cela permettrait aux «schizophrènes» d'interpréter leurs symptômes comme étant une maladie avec pour impératif et urgence d'aller consulter ; et de ne pas attendre des dizaines d'années à subir, sans en parler, en se croyant en relation avec l'au-delà.

 

Qui parle ? Qui montre ? Cette relation avec les cultures religieuses.  

 

Que les acteurs médicaux, politiques et religieux se mettent autour d'une table et définissent les différences  entre les relations dites «mystiques» venant de l'au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d'avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, qu'elles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures... ?

 

Si cette prévention était effective beaucoup s'en seraient sortis -dont mes fils- et de ce fait le déni de maladie serait en voie de déclin.

 

=> La médication est explicite.

 

Au cœur de cette maladie du désastre.

=> http://schizophrenies.monsite-orange.fr

 

Mais à qui l'a-t-il dit :

=> http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Mais-a-qui-l-a-t-il-dit.htm  

Hallucinant oui!!

 

 

<= Retour au sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.