Prévention absente.

Prévention absente.

La schizophrénie est une maladie de désorganisation du cerveau dont on corrige les effets dopaminergiques par des antipsychotiques (anciennement appelés neuroleptiques).

 

Comment fonctionnent-ils :

Notices d'utilisation de deux antipsychotiques atypiques de dernière génération.

 

ZYPREXA – Olanzapine - Laboratoire ELI-LILY.

Zyprexa est utilisé pour traiter une maladie qui s'accompagne de symptômes tels que entendre, voir, sentir les choses qui n'existent pas, avoir des croyances erronées, …

 

ABILIFY – Aripiprazole - Laboratoire BRISTOL-SQUIB.

Abilify est utilisé pour traiter une maladie caractérisée par des symptômes tels que le fait d'entendre, de voir, de sentir les choses qui n'existent pas, d'avoir une suspicion inhabituelle, d'avoir des croyances erronées, …

 

Les croyances sont par définition «erronées», si elles étaient vraies, elles se nommeraient «certitudes».

 

La prévention est donc simple à appliquer, expliquons à tous les jeunes que lorsque l'on subit ces symptômes de manifestations hallucinatoires, on n'est pas en contact avec l'au-delà mais en schizophrénie et l'urgence est d'aller consulter, d'être pris en charge médicalement.

 

Selon vous :

- Pourquoi cette simple prévention est-elle absente ?

- Quelles autres maladies pourraient prêter à confusion avec les perceptions dites "religieuses"? 

<= Retour au sommaire. 

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.