Méditation.

Mise en garde contre les effets indésirables de la méditation.

(Source : Santé Magazine, 06.06.2017)

Portée aux nues pour ses effets contre le stress, la méditation ne serait pas sans risque en cas de fragilité psychologique ou de pratique trop intense.

S’appuyant sur une étude menée par des chercheurs de l’université Brown (Rhode Island) et de l’université de Californie, Santé magazine dresse une liste d’effets négatifs : paralysie mentale, hallucinations, forte sensibilité aux sons et/ou à la lumière, peur, anxiété, dépression, douleur, survenue de souvenirs traumatisants, perte d’intérêt et difficulté à interagir avec les autres.

=> Traitement hallucinatoire, ça se soigne. 

Hallucinations par les états psychiques limites dépassés : Libère de la sérotonine dite « molécule de la foi ».

Etat de mort imminente (NDE) ; Pseudo-communications avec un proche décédé ;  Châtiments corporels dont la flagellation ; Jeûne, manque de sommeil, fatigue permanente ; Chaleur et soif (mirage) ;  Prière intense, Méditation, Yoga mental...

Mon site : http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Croyances.htm   Et aussi => Hallucinations religieuses.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.