Liberté.

La psychose de  par ses perceptions et de ses déductions exagérées -ou même erronées- vous prend tout votre espace de liberté et conditionne votre vie devenue restrictive et faite de contraintes pesantes, de peurs démesurées et voire d’obéissance.

On ne peut s’en séparer par sa propre et unique volonté car le monde imaginé qui vous entoure est perçu comme une réalité obsédante et permanente.

La psychiatre de mon fils m’a dit : ‘Tant que la maladie est trop présente, l’explicatif est bien inutile car le souffrant ne peut être à l’écoute de ce que vous dites car pour lui votre parole est imperméable. Seule la médication permettant de réduire les perceptions est le premier recours vers une vie plus sereine’.

Tous ceux qui veulent vous accaparer utilisent les modalités de la psychose, la technique de la manipulation mentale.

Pour le pouvoir de domination, l’argent…et autres motifs obscurs.

La plus significative est la religion débordante. Il n’est pas interdit de croire personnellement à son Dieu, mais les prédicateurs se servent des pseudo-communications avec l’au-delà qui ne sont en fait que les perceptions psychotiques de la schizophrénie et dont les personnes assujetties font la loi et la référence, prophètes, visionnaires, hallucinés, tenants de la ‘bonne parole’...

Des discours bien structurés sont établis et diffusés progressivement  envers des personnes en recherche d’eux-mêmes, de spiritualité. Des personnes vulnérables donc consentantes, réceptives et même obéissantes.

Tel un dictateur de votre conscience, le Dieu supérieur est sensé vous protéger, il vous demande en retour d’obéir à ses dictats sinon ce sera la punition divine pour l’éternité Sans oublier, une vie stricte d’acète avec ses restrictions alimentaires -bien à la mode- en espérant que des carences vous permettront d’être encore plus perceptifs aux discours en vous affirmant que votre obéissance vous permettra d’être parmi les ressuscités privilégiés de l’hypothétique fin du monde.

La domination de votre esprit n’a pas de limites de soumission. Même si vous être croyants sachez que tous ces discours greffés ne sont que des élucubrations d’hommes sous une apparence des plus sérieuses et respectables.

Se séparer un peu plus de sa psychose est de devenir méfiant et pour les plus aguerris d’être critique ; ce qui est pratiquement une impossibilité lorsque votre psychose pense pour vous.

On doute de la réalité, jamais de son délire.

S’en sortir est un long combat personnel de démentiellement des fausses vérités que votre cerveau a intégré depuis des décennies, le rejet de tous ceux qui vous ont inclus dans leur programme d’accaparation par de la manipulation mentale.

La manipulation mentale est un délit répressif par la loi, mais faut-il –bien évidemment - que le manipulé en prenne totalement conscience. N’ayez pas peur d’eux, ils savent bien ce qu’ils font et sont plus fragiles que l’apparence qu’ils en donnent.

Sa totale liberté est à ce prix, le retour à la vraie vie. 

=> Docteur Fred.  => Libre pas vraiment.

<=Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.