Illuminés mystiques.

Le schizophrène mystique croit et fait croire qu’il est en contact avec l’au-delà, et qu’il a été choisi et élu pour une mission divine.

 

http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-schizophrenie-islamiste-2eme-partie-le-delire-mystique-110723365.html

 

Ce comportement, caractéristique des illuminés mystiques, ne nous étonne point.

 

La toute-puissance psychose hallucinatoire.

Le psychotique souscrit sans réserve au monde de l'irréalité, le moteur des croyances. C’est ce que la société et les religions lui ont appris, parce que personne ne lui a expliqué ce qu’est le contenu d’une hallucination ressentie comme une pure vérité.

 

Cette croyance a été démontrée au sein de la plus haute institution religieuse tunisienne : la vénérable mosquée Zeïtouna. Le cheikh de la Mosquée, Houcine Labidi, a élevé Rached Ghannouchi au rang de « compagnon du prophète », en ce mois de mai de l’an de grâce 2012, c'est à dire 14 siècles après la mort du dernier de ces Compagnons.

 

 

Aussi, en réalité, Jeanne d’Arc est un mythe écrit par l'Église, une histoire à laquelle croient des gens - comme une légende - imprégnés de ce qu’on leur a raconté et qui n’ont jamais eu la curiosité d’en savoir d’avantage, préférant le fantastique.

 

Des neurobiologistes, des neuropsychiatres et neurothéologiens constatent que les croyances, qui sont une activité cérébrale, ont précisément déterminé par l’IRM la zone du cerveau active et réceptive à ce domaine de l’irréalité.

 

Le blog de Marie Masson.

=> http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/

 

=> Délire mystique.

=> Fous et folles.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.