Hors limites.

La schizo religieuse n'a pas de limites, c'est vivre dans l'irréalité.

- Dr Edouard Zarifian – (1941-2007) - Les jardiniers de la folie :

«On doute de la réalité, on ne doute jamais de son délire.»

 

Parce que l'hallucination qui précède le délire ne passe pas par le filtre des sens mais est directement fabriquée et traitée par le cerveau.

L'information reçue ne peut alors être assujettie à aucune réflexion car intégrée à son « moi » et donc devient plus vraie que la réalité : une vérité absolue.

C'est pour cette raison que les croyants se sentent obligés d'aller convaincre les autres, de faire partager leurs irréalités ; y compris par la force guerrière établie comme un pouvoir supérieur de domination.

Alors que la réalité fut-elle des plus importantes pour l'humanité - grandes découvertes scientifiques et médicales – ne fait l'objet d'aucun culte.

 

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.