Hallucinations auditives

HALLUCINATIONS AUDITIVES.

 

Elles peuvent être de simples sons ou des discours incessants.

=> https://paranormalinvestigations.skyrock.com/2954168363-Les-differentes-sortes-d-hallucinations.html

La personne qui les entend peut dialoguer avec ces voix, se tourner dans leur direction et leur demander d'arrêter. Elle peut tenter de s'en défendre de différentes façons : boules dans les oreilles, appareil radio ou walkman à fond...

Les vecteurs ou causes.

- Maladive schizophrénique par le désordre psychique d'irréalité suivi de ses délires mystiques alimentés par ses symptômes révélés (dits"positifs") ou intériorisés (dits "négatifs").

- Par la prise de stupéfiants hallucinatoires notamment du cannabis dont de nombreuses religions faisaient usage lors des rites religieux ; ce qui permet d'expliquer les visions collectives guidées par le « gourou ».

- Et certainement pour les plus « illuminés » par les deux effets des vecteurs hallucinatoires conjugués multipliant la perception d'être le personnage clé au centre du monde, de le partager, de le promouvoir, de le transmettre, de le faire adopter.

Source originale, le laboratoire Lilly.

Elles ressemblent à un langage qui parle à l'intérieur, une transmission de pensée, de télépathie, à des idées imposées. Ce sont des perceptions qui ne passent pas par les organes des sens. La personne qui ressent ces phénomènes les éprouve comme s'ils venaient d'ailleurs : on lui impose des images dans la tête, on l'oblige à voir des scènes de souvenirs ou de rêve.

Interprétation.

Les hallucinations auditives verbales sont la perception de voix qui procurent la même sensation immédiate de réalité qu'une perception réelle en l'absence de stimulations externes de l'appareil auditif. Elles doivent être distinguées des illusions où un stimulus extérieur est mal perçu ou mal interprété. La personne a l'impression que les voix proviennent de l'extérieur de sa tête et qu'elle les entend réellement par les oreilles. Il peut s'agir d'une ou plusieurs voix qui s'adressent au sujet à la seconde ou à la troisième personne. 

Philippe Rouby - Psychiatre en exercice.

Quand le ciel s'ouvre et que Dieu m'appelle par mon nom... c'est que la psychose a pris le dessus. La folie c'est quelqu'un qui te donne des ordres ; tu penses que c'est Dieu ou le fantôme de ton père et en fin de compte tu t'aperçois que c'est ta propre pensée qui se retourne contre toi pour te persécuter.

Des hallucinations visuelles et auditives plus réelles que la réalité alors le schizophrène halluciné ne peut qu’obéir à ses perceptions.

=> http://cepaduluxe.over-blog.com 

On pourrait croire qu'elles sont réalistes, réelles, très réelles… et on est encore au-dessous de la réalité.

Les hallucinations sont souvent encore plus réelles que la réalité, car elles ont ceci de particulier qu'elles prennent toute la place dans le champ de la conscience et de la perception alors qu'une perception réelle laisse place à d'autres perceptions annexes, laisse place à la critique, laisse place au jugement et à la réflexion…

Une hallucination s'impose et envahit son territoire comme une vague submergeant tout sur son passage.

Elle s'impose avec la force de l'évidence et ne souffre pratiquement aucune contestation.

Elle s'impose comme une vérité plus forte que tout.

C'est sûrement cela qui la rend si traumatisante et si difficile à chasser.

C'est sûrement cela qui lui donne son pouvoir. 

=>Voix célestes.

=> http://michel.thys.over-blog.org/article-une-approche-inhabituelle-neuroscientifique-du-phenomene-religieux-62040993.html  

Croyances religieuses.

Ayant pour support des perceptions auditives et visuelles ces fausses interprétations dites «prophétiques» ne peuvent qu'alimenter les dogmes intangibles des religions.

Alors ainsi le «Dieu  psychose» parle dans la langue de chaque schizophrène de ce monde sans frontières, montre et les illumine, mais n'écrit jamais à personne.

Schizophrénie et religions même combat de santé mentale permettant à l'halluciné de comprendre son fonctionnement erroné.

1/4 des schizophrènes ont des délires mystiques. Ne pas entrer dans cette maladie par de la prévention explicative est un devoir de santé mentale.

Familles et malades, nous ne sommes plus les dégâts collatéraux des religions, ni leurs béquilles; que chacun en prenne conscience.

Comment 'Dieu' communique-t-il avec ses 'prophètes , cela devient clair? Alors supprimons la niche fiscale des mouvements religieux ; ne construisons plus des bâtiments de vénération en gloire à cette maladie du désastre.

Libérons cette "liberté" de croire, l'obstacle du schizophrène à reconnaître sa maladie.

 

#Schizo-non>@ssociation - https://schizophrenie-envers.monsite-orange.fr - ISBN 2414007567

<= Retour au Sommaire.

 

 

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire