Etat limite.

Etat limite et sensation de fusion avec l'au-delà.

 

Une étude faite par le neurologue Andrew Newberg de l'université de Pennsylvanie sur des moines bouddhistes durant leur méditation :

 

Quand les sujets bouddhistes atteignirent ce qui était pour eux le sommet de leur méditation, un état dans lequel ils perdent le sens de leur existence en tant qu'individus séparés, les chercheurs leur injectèrent un isotope radioactif que la circulation sanguine transportait dans les zones actives du cerveau. (…)

 

Le plus haut de la transe méditative était associée à la fois à une forte baisse d'activité dans une portion du lobe pariétal, qui comprend la partie supérieure arrière du cerveau, et un accroissement d'activité dans le cortex préfrontal droit, qui se situe derrière le front.

 

Du fait que la partie affectée du lobe pariétal aide habituellement à la navigation et à l'orientation spatiale, les neurologues ont émis l'hypothèse que ce silence anormal durant la méditation sous-tend la dissolution des frontières physiques ressenties alors ainsi que le sentiment de faire un avec l'univers. (…)

 

=> Conscience altérée et communion avec Dieu.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.