Dangerosité sectaire.

Source Patrick Stocco - juillet 2016 (Facebook).

Pour le biologiste athée que je suis, les religions ne relèvent définitivement que de la psychopathologie: schizophrénie galopante, désir viscéral d’immortalité, croyance en l’existence d’un monde parallèle, en l’existence d’une divinité créatrice et primordiale, etc.

Certaines maladies mentales, même contagieuses, s’apparentent plutôt à une dermatose chronique. Bien que disgracieuses, nul besoin de s’alarmer: elles demeurent inoffensives.

Mais d’autres croyances, beaucoup plus virulentes, peuvent être foudroyantes et même mortelles. Seule une approche épidémiologique radicale permettrait alors de protéger efficacement la société: vaccination à grande échelle, mise en quarantaine des individus incurables, établissement d'un périmètre de sécurité, etc.

Les doctrines des sectes dangereuses doivent être examinées avec beaucoup plus d'attention. Une secte qui recommande explicitement la mise à mort de ses apostats, par exemple, doit être interdite.

D’où l’importance de poser le plus tôt possible le bon diagnostic, ce dont la quasi-totalité des observateurs sont aujourd’hui parfaitement incapables et de plus n'est pas à l'ordre du jour notamment des politiques.

Schizo/croyances/sexualité.

Dr Antoine Lesur – Psychiatre : La schizophrénie, la comprendre pour mieux la vivre.

«La désorganisation que cause la maladie s’accompagne d’interrogations incessantes sur sa propre identité, sur les valeurs morales (le Bien, le Mal, Dieu et le Diable), sur la sexualité. Perdus sans repères, les schizophrènes peuvent être attirés par l´ésotérisme, la magie, voire les sectes à la recherche d´un absolu en fait inaccessible.»

=> Sérotonine, la molécule de la foi.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.