Comprendre.

COMPRENDRE CETTE MALADIE.

Dr Antoine Lesur – Psychiatre : La schizophrénie, la comprendre pour mieux la vivre. - La désorganisation que cause la maladie s’accompagne d’interrogations incessantes sur sa propre identité, sur les valeurs morales (le Bien, le Mal, Dieu et le Diable), sur la sexualité etc... Perdus sans repères, les schizophrènes peuvent être attirés par l´ésotérisme, la magie, voire les sectes à la recherche d’un absolu en fait inaccessible.

Voix célestes - Dr Ph. Rouby psychiatre : Quand le ciel s'ouvre à toi et m'appelle par mon nom, tu crois que c’est Dieu qui te parle mais c'est ta psychose qui a pris le dessus…

Quelques avis de ceux qui côtoient de près la maladie.

  • Forum Doctissimo - 2009

Il faut bien se rendre à cette évidence que Dieu n'a jamais contacté un humain dans toute l'histoire de l'humanité! Et pourquoi n'existe-t-il plus de prophètes aujourd'hui? Tout simplement parce qu'ils sont diagnostiqués schizophrènes !!!

  • Extrait du thème : les schizophrènes célèbres.

Si le christ était vivant aujourd'hui, que dirait-on de lui hein? A son époque, les gens entendant les voix de "dieu" étaient considérés comme des prophètes immortels mais les temps changent. Naïfs sont ceux qui pensent que le Christ était sain d'esprit.

  • Questions résolues.

On peut être surpris qu'en 2009 aussi peu de personnes utilisant l'internet sachent que les personnes atteintes de schizophrénie religieuse sont victimes d'hallucinations auditives et visuelles. Le plus étonnant c'est qu'il y a autant de personnes prêtes à croire toutes les histoires racontées par ces schizophrènes dans leurs délires.

  • Docteur Fred : psychiatre français -  Pourquoi la religion.

Il y avait dans les sociétés animistes des équivalents proto-religieux que les shamans entretenaient. Seuls eux avaient la capacité à communiquer avec un monde transcendant et faisait le lien entre la réalité et le monde des esprits. La relecture de cette description ne peut amener le psychiatre qu'à conclure que les shamans souffraient de schizophrénie. Si j'avais été super-intelligent et un peu fou, je me serais dit que j'allais leur faire croire à une histoire absolument incroyable. Je leur aurais dit avoir rencontré Dieu ou un de ses représentants. Je leur aurais dit avoir reçu pour mission de diffuser la parole divine. Et surtout je leur aurais donné des règles à respecter en leur promettant qu'il n'ait plus de nécessité de craindre la mort si on les respecte.

Médocs (Antipsychotiques) : ZYPREXA (Aripiprazole) – ABILIFY(Olanzapine).

 …est utilisé pour traiter une maladie qui s'accompagne de symptômes tels que voir, entendre,  sentir les choses qui n'existent pas, avoir des croyances erronées,…  

Témoignage de Nadine S. (Avril 2016). Propos recueillis sur le facebook «Mieux comprendre la schizophrénie et l'autisme» en réponse à l’un de mes commentaires.

Il y a encore beaucoup de travail à faire, maladie du désastre exactement.

Mon conjoint avec qui je vivais s'est suicidé ; Mathieu ne voulait pas se soigner, car il disait qu'il n'était pas malade. Je le pleure, j'ai essayé de le faire hospitaliser mais n'y suis pas arrivée et résultat il s'est pendu.

J'ai vécu 2 ans avec un schizophrène et je ne le savais pas, personne de sa famille -que je ne voyais jamais- ne m'a pas mise en garde. Il a essayé de me tuer avec un couteau. J’ai appelé à l'aide et porté plainte mais vous me croirez ou pas rien n’a bougé, j'ai eu de la chance d'être encore en vie mais j'aimais cet homme quand même, j'acceptais sa maladie mais bon.... Il me disait que c'était moi la ceci, la cela.

Je pense que cette maladie est "honteuse" pour beaucoup de gens, et on se tait. Moi je parle mais je ne peux rien faire, même le médecin traitant n'a rien vu, ou n'a voulu rien voir, et mon conjoint s'est suicidé.

Le docteur n'a même pas demandé le dossier médical de mon conjoint qui avait été hospitalisé en 1990.

Son fils lui aussi est en plein dedans mais personne pour lui dire que tout ce qu'il raconte n'est que pure déformation de son cerveau. Il n'est pas soigné, c'est triste, il n'a que 23 ans et dans sa famille, ils sont tous schizos non soignés.

Il voulait m'exorciser et se baladait avec une bible, parlait de Dieu toute la journée et écrivait à son père que j'étais mauvaise, que j'avais des Démons et il a pourri l'esprit de son père avec tout cela.

Mon conjoint me voyait comme le Diable, c'était affreux quand j'ai découvert tout cela après son décès, et pour couronner le tout, sa mère m'a interdit d'aller à ses obsèques sinon ils allaient me démolir.

Donc je n’y suis pas allé mais c'est dur pour moi, ils sont tous atteint dans cette famille et sont dangereux et personne ne bouge. Je ne comprends plus rien à cette société, son fils finira de la même façon, quel gâchis cette maladie, et personne n'écoute personne. Le néant, j'enrage, ça me fait bondir.

Sous prétexte de liberté on laisse les schizos sans traitement et arrivent des drames. L'impuissance, le vide, la tristesse, la colère, m'envahissent. Quelle honte.

Quand fera-t-on de la prévention explicative à tous les jeunes sur ce que sont les manifestations hallucinatoires. Croyants ne vous défilez pas répondez à cette interrogation.

«Quelles sont les différences entre les relations dites ‘mystiques’ venant de l’au-delà que sont les contacts prophétiques, apparitions et voix intérieures d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques de nos malades lesquelles sont visuelles, auditives, de sensations intérieures.»

Dieu a dit ; mais qui l’a-t-il dit.  On ne naît pas prophète, on devient schizophrène halluciné parano-mystique.

Les officiels des religions et des sectes, des escrocs de la pensée : NON, beaucoup quand même et +

Religion, la seule maladie du désastre familial -érigée en liberté culturelle- qui se vénère.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.