Centres pour handicapés.

ENQUÊTE.

www.liberation.fr/societe/2014/09/29/etablissements-pour-handicapes-ou-sont-les-places-promises_1108120

 

Libération est parti à la recherche des places ouvertes dans les établissements pour personnes handicapées... Sans les trouver.

La complexité du système, avec la multitude d’acteurs et l’absence de communication entre eux.

Il n’y a pas de relation hiérarchique entre les MDPH, qui dépendent des conseils généraux, et les ARS, sous la tutelle de l’Etat.

De leur côté, les établissements apparaissent comme des électrons libres, dont le bon fonctionnement tient essentiellement au professionnalisme du directeur en poste.

Les listes d’attente que tiennent scrupuleusement à jour la majorité d’entre eux ne sont consultées par aucune autorité.

 

Besoins.

Le but n’est pas de réduire les coûts de la santé, mais d’allouer les ressources rares disponibles aux besoins prioritaires de la population.

=> Besoins de la population.

 

 

Et la prévention.

La finalité n’est pas d’allonger nos souffrants mais de faire en sorte qu’ils soient debout et libre comme tout à chacun.

Se reconnaître dans sa maladie psychique par une prévention explicative des symptômes est la priorité permettant une prise en charge urgente dès les premiers symptômes.

S’en sortir rapidement est le bénéfice pour tous.

=> Prévention.

 

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.