Bugarach.

 

Le commerce de la Fin du monde.

www.unadfi.org/Le-commerce-de-la-Fin-du-monde-Le

Le village de Bugarach dans l’Aude est censé échapper à la présumée apocalypse du 21 décembre 2012.

Certains habitants essayant de profiter de la peur de personnes crédules, proposent des locations de chambres au prix de 1.500 euros la journée ou encore des bouts de terrain à 400 euros (pour poser une tente !…).

Cette exploitation commerciale a fait réagir le préfet de l’Aude, Eric Freysselinard.

Il a annoncé à l’Agence France Presse qu’il allait saisir le procureur de la République.

Mais cette exploitation est-elle punissable légalement ? A la justice de le dire.

Mais comment les sectes apocalyptiques continuent-elles à prospérer après une fin du monde avortée.

=> Apocalypse.

Rien à dire, tout est normal, c’est quand la prochaine.

<= Retour au Sommaire.

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.