Actu-schizo.

Actu schizo dont on se passerait bien.

 

Un schizophrène d'une cinquantaine d'années agresse une fille de 12 ans sur la place Grenette à Grenoble

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/08/21/peine-sorti-d-hopital-un-schizophrene-agresse-une-fille-de-12-ans-sur-la-place-grenette-grenoble-535520.html#xtor=SEC-724

Ce devait être une "sortie définitive". Elle aura finalement été très temporaire. Un homme d'une cinquantaine d'années a  de nouveau été interné au Centre hospitalier Alpes-Isère de Saint-Egrève, qu'il avait quitté mardi 20 août 2014 au matin. Pour cause : en fin d'après-midi, donc le même jour que sa sortie selon la police, il a agressé une enfant à Grenoble.

Démenti de l'hôpital

Le Centre Hospitalier Alpes-Isère dément l'information fournie par le commissariat de police de Grenoble. L'individu ne serait pas sorti de l'établissement le matin même.

"Cette personne n'était plus prise en charge par l'hôpital depuis plusieurs années", affirme le CH dans un communiqué, qui souligne que ses services "sont intervenus de façon immédiate dès la garde à vue de l'auteur des faits pour assurer sa prise en charge médicale puis son hospitalisation".

L’irréalité fonctionnelle est l’interprétation d’une vision erronée de son environnement.  

Alors être dehors n’est pas sa liberté mais une contrainte (maladie de la persécution) dont les réactions peuvent-être inattendues voire agressives.  

Trop de schizophrènes -remis en liberté- ne sont pas assez suivis.  

Quitter l’hôpital n’est jamais la fin de la maladie…

 

 

Prison pour une femme ayant appelé les gendarmes 637 fois en 2 jours

http://actu.orange.fr/france/prison-pour-une-femme-ayant-appele-les-gendarmes-637-fois-en-2-jours-afp_CNT0000003FSrE.html

Une expertise psychiatrique ordonnée pour le précédent procès, le mois dernier, avait diagnostiqué des "troubles graves de la personnalité", des "troubles anxieux et dépressifs" et une "altération du discernement".

La jeune femme, qui refuse énergiquement toute hospitalisation, a été immédiatement incarcérée à la prison du Bordiot, à Bourges.

La maladie mentale se soigne (en prison) !!!

 

Une maladie pas comme les autres.

Une angoisse au quotidien pour les familles.

 

=> Dangerosité.

<= Retour au Sommaire.

 

Schizophrénie croyances religions

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.